HISTOIRE

La famille Baron possède de la vigne à Charly-sur-Marne, dans l’ouest du vignoble champenois, sur les splendides Coteaux de la Vallée de la Marne depuis le 17ème siècle. Mais l’histoire de la Maison Baron-Fuenté ne débuta réellement qu’en 1961 lorsque Gabriel Baron et Dolorès Fuenté reçurent à l’occasion de leur mariage 1 hectare de vigne du père de Gabriel. Passionnés et audacieux, ils fondèrent en 1967 le Champagne Baron-Fuenté et élaborèrent des cuvées pour la première fois à partir des vignes de la famille.

La famille Baron possède de la vigne à Charly-sur-Marne, dans l’ouest du vignoble champenois, sur les splendides Coteaux de la Vallée de la Marne depuis le 17ème siècle. Mais l’histoire de la Maison Baron-Fuenté ne débuta réellement qu’en 1961 lorsque Gabriel Baron et Dolorès Fuenté reçurent à l’occasion de leur mariage 1 hectare de vigne du père de Gabriel. Passionnés et audacieux, ils fondèrent en 1967 le Champagne Baron-Fuenté et élaborèrent des cuvées pour la première fois à partir des vignes de la famille.

1967

La famille Baron possède de la vigne à Charly-sur-Marne, dans l’ouest du vignoble champenois, sur les splendides Coteaux de la Vallée de la Marne depuis le 17ème siècle. Mais l’histoire de la Maison Baron-Fuenté ne débuta réellement qu’en 1961 lorsque Gabriel Baron et Dolorès Fuenté reçurent à l’occasion de leur mariage 1 hectare de vigne du père de Gabriel. Passionnés et audacieux, ils fondèrent en 1967 le Champagne Baron-Fuenté et élaborèrent des cuvées pour la première fois à partir des vignes de la famille.

Les enfants de Dolorès et de Gabriel décidèrent de les rejoindre afin de faire perdurer l’entreprise familiale. Ce fut d’abord Sophie, en 1983, qui revint apprendre auprès de son père l’exigeant métier de vigneron et comprendre à ses côtés les secrets des Coteaux champenois, et de ses cépages emblématiques, pour reprendre la gestion du vignoble.

1983

1983

Les enfants de Dolorès et de Gabriel décidèrent de les rejoindre afin de faire perdurer l’entreprise familiale. Ce fut d’abord Sophie, en 1983, qui revint apprendre auprès de son père l’exigeant métier de vigneron et comprendre à ses côtés les secrets des Coteaux champenois, et de ses cépages emblématiques, pour reprendre la gestion du vignoble.

Puis en 1992 ce fut le retour d’Ignace, qui lui se passionna pour l’élaboration des célèbres bulles champenoises. Son père lui transmit alors tout le savoir-faire familial puis lui céda la place pour le laisser développer son propre style. Désormais, Ignace travaille les champagnes Baron-Fuenté en mettant au service du respect du terroir, et du style historique de la Maison, les techniques modernes de vinification.

1992

1992

Puis en 1992 ce fut le retour d’Ignace, qui lui se passionna pour l’élaboration des célèbres bulles champenoises. Son père lui transmit alors tout le savoir-faire familial puis lui céda la place pour le laisser développer son propre style. Désormais, Ignace travaille les champagnes Baron-Fuenté en mettant au service du respect du terroir, et du style historique de la Maison, les techniques modernes de vinification.

2000

La Maison et son vignoble continuèrent leur développement aux côtés de la seconde génération de la famille. Pour répondre à ces changements et avec pour objectif d’améliorer les conditions de conservation des vins, la cave fut agrandie en 2000. Une évolution qui a permis notamment de prolonger le vieillissement des bouteilles au-delà de la durée moyenne de maturation.

2007

En 2007, avec un second agrandissement de la cave, l’espace d’habillage fut modernisé à l’aide de nouvelles installations plus adaptées alliant technologie, qualité et amélioration des conditions de travail.

2000

La Maison et son vignoble continuèrent leur développement aux côtés de la seconde génération de la famille. Pour répondre à ces changements et avec pour objectif d’améliorer les conditions de conservation des vins, la cave fut agrandie en 2000. Une évolution qui a permis notamment de prolonger le vieillissement des bouteilles au-delà de la durée moyenne de maturation.

2007

En 2007, avec un second agrandissement de la cave, l’espace d’habillage fut modernisé à l’aide de nouvelles installations plus adaptées alliant technologie, qualité et amélioration des conditions de travail.

2013

En vue des exigences qualitatives de la famille ainsi que des besoins résultants de l’agrandissement du vignoble, un nouveau centre de pressurage fut pensé et conçu en 2013 pour perfectionner le travail de pressurage et de vinification lors de la vendange, et ainsi tendre à un meilleur respect des raisins et des jus.

La même année, ayant un goût prononcé pour la nouveauté et l’innovation, Ignace débuta la vinification en fût de chêne pour certaines de ses cuvées telles que Esprit Blanc de Blancs, Esprit Grand Cru et Grands Cépages Chardonnay.

2013

En vue des exigences qualitatives de la famille ainsi que des besoins résultants de l’agrandissement du vignoble, un nouveau centre de pressurage fut pensé et conçu en 2013 pour perfectionner le travail de pressurage et de vinification lors de la vendange, et ainsi tendre à un meilleur respect des raisins et des jus.

La même année, ayant un goût prononcé pour la nouveauté et l’innovation, Ignace débuta la vinification en fût de chêne pour certaines de ses cuvées telles que Esprit Blanc de Blancs, Esprit Grand Cru et Grands Cépages Chardonnay.

Aujourd’hui propriétaire de 40 hectares de vigne, Sophie et Ignace Baron travaillent chaque jour pour vous faire découvrir la plus belle expression de leur héritage, préserver leur savoir-faire et enseigner leur passion à la nouvelle génération de la famille.

Aujourd’hui propriétaire de 40 hectares de vigne, Sophie et Ignace Baron travaillent chaque jour pour vous faire découvrir la plus belle expression de leur héritage, préserver leur savoir-faire et enseigner leur passion à la nouvelle génération de la famille.